GEDCOM ET ENTR'AIDE...

Accueil Page courante

Je me suis enfin décidé à faire ce petit billet d'humeur au sujet de l'entr'aide en général et des fichiers Gedcom en particulier.

J'ai toujours énormément communiqué avec d'autres personnes du monde entier tant par écrit que par messagerie, ce dernier moyen ayant multiplié les contacts. 
Tant pis pour ma modestie mais j'ajoute même que j'ai beaucoup plus donné que reçu ... peut-être bien d'ailleurs pour la bonne raison que je demande rarement !

Bref ... pas de regrets mais que du bonheur à rendre service à gens qui ont tous été charmants ( Liste partielle )

Cependant ...

Cependant j'ai été échauffé plusieurs fois récemment par des pratiques pour le moins indélicates...

Je parle ici du manque de rigueur et de politesse élémentaire qui consiste à ne pas indiquer ses sources quand elles proviennent d'un tiers.
Il n'est pas bien difficile dans les logiciels de généalogie d'indiquer dans la partie ' Notes ' la nature des sources.

Un simple ' copier-coller ' suffit. Personnellement j'utilise le style " Rens. proc. par Mr J. Dupond " mais chacun sa méthode bien entendu.

A noter que ce simple petit message permet en plus à son rédacteur de se rappeler des années plus tard la source de ses données...

Plus choquant encore une certaine forme d'abus de confiance qui consiste à récupérer des fichiers Gedcom (ou autres de base de données) et de les concaténer pour construire des méga-bases dans une sorte de frénésie confinant à la collection maladive.
Inutile d'ajouter que les résultats sont des bases hétéroclites dont les données rarement à jour encombrent plus qu'elles n'aident les chercheurs.
 
Personnellement et à la suite d'une réflexion avec des amis sur ce sujet, je me suis rendu compte que je tendais à limiter le nombre d'individus de ma base et aussi de recentrer cette base au niveau géographique surtout.

Récemment j'ai reconstruit le chemin qui a permis à mes données de migrer vers d'autres sites. 
En fait il y a quelques années je confiais très volontiers des fichiers Gedcom à des connaissances, gens de toute confiance, qui eux-même faisaient pareil jusqu'au moment ou, bien entendu, le résultat a abouti sur le Net et, bien entendu, sans sources...

Une consolation (!?) : bien souvent il y a eu progrès sur certaines ascendances et les données sont obsolètes...

Par contre j'ai pu constater que des suppositions que j'avais émis en ' Notes ' ont été validées sans tambours ni trompettes.
Du coup des ancêtres sur lesquels je m'échinais parfois depuis des années avaient ainsi trouvé leurs parents d'ou affichage sur le Net. 
Bonjour pour comprendre la non-pertinence des données, leurs cheminements etc !
Sans compter le temps passé ensuite pour expliquer cela à des tiers qui me conseillent de voir la base ou 'on' a trouvé l'ascendance que je cherche depuis 20 ans..

Vous l'aurez compris je pense : Je ne donne plus de fichiers Gedcom ... mais je continue bien entendu l'entraide...

Ceci dit je n'ai pas d'illusions et je sais très bien qu'il existe de nombreux moyens pour piller une base et que le seul frein est le temps passé. 
Personnellement je reste convaincu que ce temps serait mieux employé sur un dépouillement et ... j'y retourne !