RENSEIGNEMENTS SUR LE TABELLION DU QUESNOY

Accueil Documents Tabellion Quesnoy Page courante

Description sommaire

Ce tabellion était entreposé dans le grenier de Maître Merlin notaire à Le Quesnoy jusque Août 1986, date à laquelle il fut déposé aux ADN sous la côte J1366.

Pour donner une idée de son volume, il suffit de préciser qu'il est contenu dans environ 500 boîtes (687 côtes) et qu'il couvre une période débutant vers 1620 et se terminant en 1888.

Les 5 premières côtes ( de 1 à 5 ) contiennent des répertoires dont voici succinctement la teneur :

1.

Gommegnies

de 1722 à 1797

notaire Evrart

Haussy

de 1722 à 1759

notaire Deloffre

Solesmes

de 1759 à 1794

notaires Fontaine, Pierret

2.

Maroilles

de 1693 à 1794

notaires Scoquart, Balligand, Largillière

3.

Le Quesnoy

de 1692 à 1713 et de 1751 à 1796

notaires Blasseau, Deladerrière, Derombies etc

4.

Le Quesnoy

de 1694 à 1759

notaires De Béthune, Baron, Druesnes

5.

Le Quesnoy

de 1704 à 1766

notaires Noël, Farbu, Ridart, Odelan, Raux

Solesmes

de 1768 à 1794

notaire Deudon

Les actes cités sont évidemment sous d'autres côtes que l'on trouve à l'aide d'un répertoire général.

Comme tous les tabellions ce dernier contient des testaments, contrats de mariage, transactions diverses et actes de vente.
On y trouve aussi quelques adjudications de terres de l'église ( de Haussy ) au début du 18ème siècle ainsi que quelques transactions entre divers échevinages et leurs seigneurs vers 1640 ...

En majorité tous ces actes sont en papier et d'un format assez semblable à notre moderne format A4.
On peut estimer que l'acte type ( du 17 et 18ème siècle ) comporte en moyenne 4 pages. Le minimum est d'en général 2 pages et le maximum de 9 pages ( à part quelques rares exception ). Leur état est assez variable mais globalement satisfaisant.
Quelques liasses sont ' non-consultables ' de par leur état ( Ex: la 20 en 1714 qui est en miettes )

Pratiquement chaque acte porte la signature ( ou la croix ) des comparants ainsi que celle des témoins.
Il semblerait que l'on puisse dire que les actes de ce tabellion sont plus facilement lisibles pour les mêmes périodes que ceux du tabellion du Cambrésis. Bien entendu cela dépend des notaires et c'est peut-être l'habitude qui me fait porter ce jugement !...

Dans notre région le notariat fut créé par un édit de Louis XIV en 1671. Il semblerait cependant que la mise en application ne fut pas immédiate ...
Auparavant c'était devant les hommes de fief du lieu que tous ces actes étaient rédigés, c'est à dire devant le mayeur ( ou son lieutenant ) et un minimum de quatre échevins, certains étant élus ' pour cette fois seulement '.
En fait ces actes d'échevinage continuèrent jusqu'en 1789, probablement à cause de leur gratuité ...
Ils constituent la majeure partie de la série FF des archives communales et sont actuellement souvent en dépôt aux ADN.

Cependant on peut supposer que certains des premiers notaires s'approprièrent ces actes d'échevinage par commodité, ce qui permit à ces documents de traverser le temps dans leurs archives et de parvenir jusqu'à nous par ce biais.
Ce fut en tout cas le sort des archives communales de Haussy, celles de St-Python restant par contre jusqu'en 1990 dans le grenier de la mairie.
Ceci explique donc que des documents du début 17ème siècle se trouvent dans le tabellion du Quesnoy.

Présentation de cette table

Tout d'abord il faut signaler que nous n'avons dépouillé qu'une partie infime de ce tabellion ...

En effet cette table ne contient que 2.760 actes mais sa majeure partie est constituée des actes les plus anciens. La méthode d'approche fut d'une part chronologique et d'autre part géographique.
Nous nous sommes efforcés de relever les actes les plus anciens tout en devenant de plus en plus sélectifs dès 1700 - 1720...

De plus nous nous sommes limités aux actes concernant les localités qui nous intéressaient, c'est à dire Haussy, St-Python, Solesmes et plus ponctuellement quelques villages limitrophes.
Le hasard a d'ailleurs voulu que cette zone géographique soit celle qui comporte les actes les plus anciens.
Bien entendu cette table contient des actes plus récents que 1720 mais ceci est resté marginal.
Après 1720 vous trouverez surtout des actes concernant Romeries, localité dont nous avons entrepris la reconstitution des familles ( destruction de la mairie en 1918 )
Rappel donc encore une fois que cette table n'est pas exhaustive et qu'elle ne représente que la partie que nous avons dépouillée...
A noter l'année 1705 qui est manquante ( du moins pour le notaire de Haussy, Laurent Deloffre )

Haussy est le village le plus cité dans cette table, suivi de Romeries, St-Python, Solesmes, Vertain, etc ...
Ceci s'explique par le fait que dès 1628, les actes d'échevinage de Haussy sont présents dans ce tabellion, ceux de St-Python n'apparaissant que vers 1668 ...

A titre indicatif voici le nombre d'actes concernant les localités suivantes :

Haussy :

938

Solesmes :

329

Valenciennes :

73

Romeries :

668

Vertain :

159

St-Martin :

45

St-Python :

602

Bermerain :

99

Escarmain :

46

Bien entendu certains actes concernent plusieurs localités ...

Cette table est triée par date, les deux premiers actes étant sans date de par leur état.
Chaque acte possède une référence ( P174, P567, 63 etc ) qui nous est personnelle et n'a rien à voir avec celle des ADN.
Par contre la référence aux ADN est celle qui figure en extrémité de ligne ( Ex: J1366/515 )

De même chaque acte porte à la fin une annotation ( Photocopie, Copie etc ). Ceci permet de savoir sous quelle forme il est conservé chez nous. Un chiffre signifie que ce document a été photographié ( N° du film ) 
De nombreux actes ont été dépouillés à l'époque chez Maître Merlin par Mr Derieux. 
Certains actes tombaient en poussière au moindre contact et il n'en reste que ses notes ... 
Ceux que nous avons retrouvés par la suite portent un astérisque (*) derrière l'annotation M. Derieux 
Dans cette table S-P est l'abréviation de St-Python.

 Si certains actes de cette table vous intéressent vous pourrez bien entendu les lire aux ADN en consultant la série J1366.
Les actes les plus anciens se trouvent sous les côtes de J1366/517 à J1366/524
Ensuite ceux sont les côtes de J1366/33 à J1366/56 qui furent les plus consultées pour cette table : Ceux sont les premiers actes de Laurent Deloffre notaire de Haussy ( et des environs ...)
De même cette table contient les premiers actes de Mtre De Béthune ( de J1366/337 à J1366/352 )
Ce notaire de Le Quesnoy traitait entre autres les actes concernant Bermerain, Vertain et alentours...

Nota : Depuis 2011 (environ) d'autres dépôts du tabellion de cette région ont été réalisés aux ADN
Citons J1358 : Me L'Herminé-Debrabant ( 427 côtes ), J2032 : Me Hennion ( 67 côtes ) et J2037 : Me Hennion ( 60 côtes)
A noter qu'il est question de changer les côtes des différents tabellions dans un proche avenir ! ( A suivre )